www.issamchahbouni.webobo.com

nizar qabani


مدرسة الحب


أدخلني حبك سيدتي مدن الأحزان
وأنا من قبلك لم ادخل مدن الأحزان
لم اعرف أبدا أن الدمع هو الإنسان
أن الإنسان بلا حزن ذكرى إنسان
علمني حبك إن احزن
وأنا محتاج منذ عصور لآمراة تجعلني احزن
لأمراه ابكي فوق ذراعيها مثل العصفور
لأمراه تجمع أجزائي كشظايا البلور المكسور
علمني حبك سيدتي أسوء عادات
علمني افتح فنجاني في الليلة آلاف المرات
وأجرب طب العطارين واطرق باب العرافات
علمني أن اخرج من بيتي لأمشط أرصفة الطرقات
وأطارد وجهك في الأمطار وفي أضواء السيارات
والملم من عينيكِ ملاين النجمات
يا امرأة دوخت الدنيا يا وجعي يا وجع النايات

أدخلني حبك سيدتي مدن الأحزان
وأنا من قبلك لم ادخل مدن الأحزان
لم اعرف أبدا أن الدمع هو الإنسان
أن الإنسان بلا حزن ذكرى إنسان
علمني حبك أن أتصرف كالصبيان
أن ارسم وجهك بالطبشور على الحيطان
يا امرأة قلبت تاريخي
آني مذبوح فيكِ من الشريان إلى الشريان
علمني حبك كيف الحب يغير خارطة الأزمان
علمني حين أحب تكف الأرض عن الدوران
علمني حبك أشياء ما كانت أبدا في الحسبان
فقرات أقاصيص الأطفال
دخلت قصور ملوك الجان
وحلمت بان تتزوجني بنت السلطان
تلك العيناها أصفى من ماء الخلجان
تلك الشفتاها أشهى من زهر الرمان
وحلمت باني اخطفها مثل الفرسان
وحلمت باني اهديها أطواق اللؤلؤ والمرجان
علمني حبك يا سيدتي ما الهذيان
علمني كيف يمر العمر
ولا تأتى بنت السلطان

.نزار قباني

traduction/
L'ECOLE DE L'AMOUR

Votre amour, madame, m'a fait entrer dans les cités de la tristesse
Et moi avant votre amour je ne savais ce qu'est les cites la tristesse
Je n'ai jamais su que les larmes sont de l'humain
Que l'humain sans tristesse n'était que l'ombre [souvenir] d'un humain

Votre amour m'a appris a être triste
Et depuis des siècles j'avais besoin d'une femme qui me rendrai triste
D'une femme ,dans ses bras que je pleurerai comme un oiseau
D'une femme , qui rassemblerai mes morceaux tel les pieces d'un vase [bocal] cassé
Votre amour madame, m'a enseigné les pires manières
Il m'a appris a regarder dans ma tasse(1) plusieurs fois durant la nuit
A essayer les remèdes des guérisseurs et à frapper les portes des voyantes
Il m'a appris à sortir de chez moi pour errer dans les rues
Et à rechercher votre visage sous la pluie et dans la lumière des feux
A rassembler a partir de vos yeux des millions d'étoiles
O femme qui a pertubé le monde , O ma douleur, O douleur des Nays (2)

Votre amour, madame, m'a fait entrer dans les cités de la tristesse
Et moi avant votre amour je ne savais ce qu'est les cités de la tristesse
Je n'ai jamais su que les larmes sont de l'humain
que l' humain sans tristesse n'était que l'ombre [souvenir] d'un humain

Votre amour m'a appris a me comporter comme les petits enfants
A dessiner votre visage avec de la craie sur les murs
O Femme qui a boulversé mon histoire
De par vous ,je suis écorché d'un artère à un autre
Votre amour m'a ensiegné comment l'Amour change_t_il le cours du temps
Il m'a enseigné que lorsque j'aime, la terre cesse de tourner
Votre amour m'a enseigné des choses qui ne sont jamais venu a l'ésprit

Alors j'ai lu les contes d'enfants
Je suis entrer dans les palais des rois génies
Et j'ai revé que la fille du sultan m'épousait
Celle aux yeux plus claire qu'une eau limpide
Celle aux lèvres appetissantes plus que les fleurs des grenades
Et J'ai rêvé que je l'enlevais telque font les chevaliers
Et de lui offrir des quantités de perles et corails
votre amour,madame, m'a enseigné ce qu'est le délire
Il m'a enseigné comment le temps passe
sans que vienne la fille du sultan ......


3 votes. Moyenne 2.33 sur 5.

Commentaires (2)

1. nassima 25/01/2012

bon continuation...........j'aiiiiiiiiiiiiiiiiiime

2. nadia 20/10/2008

tre bien bon contunuation et bon courage a votre site ci jényal

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site